Catégorie : Tutoriel

Traduire soi-même un thème WordPress (et plus encore)

Quoi de plus moderne qu’un traducteur blogueur ? Un traducteur qui traduit lui-même le thème de son blog ! Nous allons donc aborder une question que de nombreux utilisateurs de WordPress se posent et plus particulièrement les traducteurs :

Comment traduire soi-même un thème WordPress ?

Je me suis souvent retrouvée à tester des thèmes WordPress qui me plaisaient mais qui n’étaient hélas pas traduits. C’est alors que je me suis penchée sur la question de la traduction des thèmes WordPress. On y voit un double intérêt :
– élimination de la barrière de la langue, si le thème n’est pas traduit ;
– modification de la traduction, si elle existe déjà, pour ajouter une touche personnelle.

Nous n’entrerons pas dans les tréfonds du code d’un blog WordPress, je vous rassure :-)

Pour traduire votre blog WordPress, il vous suffit d’avoir installé le thème à traduire sur votre blog (pas forcément activé) et l’utilitaire gratuit Poedithttp://www.poedit.net/

Une fois que tout est prêt et installé, dirigez-vous dans le répertoire wp-content/themes/votre_thème/languages.
Vous devriez trouver des fichiers .mo, .po et/ou .pot.

 

Préparer les fichiers pour la traduction

– Si vous avez des fichiers .po dont le nom est composé du nom du thème ou des lettres de la langue d’origine du thème :

Récupérez ces fichiers sur votre ordinateur.
Ouvrez Poedit et accédez à Fichier > Ouvrir.
Sélectionnez le fichier .po que vous avez récupéré et cliquez sur Ouvrir.

– Dans le cas où vous n’avez qu’un fichier .pot :

Récupérez ce fichier sur votre ordinateur.
Ouvrez Poedit et accédez à Nouveau Catalogue depuis un fichier POT…

Remplissez les informations de votre choix, sauf les champs suivants :
Jeu de caractères du code source > UTF-8 (recommandé)
Formes plurielles (si vous traduisez vers le français) >  nplurals=2; plural=(n > 1)
Attention : les formes plurielles varient selon la langue vers laquelle vous traduisez. Retrouvez les formes plurielles de votre langue sur cette page.

Poedit catalog

 

Cliquez ensuite sur Accepter. Il vous sera demandé d’enregistrer le fichier .po généré à l’emplacement de votre choix.
Une fois le fichier .po enregistré, vous pouvez commencer à traduire. Je vous laisse faire, c’est votre métier 😉

Traduire

La source est à gauche, la cible est à droite : cliquez sur le segment à traduire et ajoutez votre traduction dans la case Traduction au bas de la fenêtre.

Poedit interface
Pour valider et passer au segment suivant :  CTRL + Entrée. Les segments traduits sont déplacés à la fin du fichier.

Les caractères accentués et certains caractères spéciaux ne sont parfois pas pris en compte : si vous écrivez dans votre traduction « Le café », le é peut ne pas s’afficher correctement. Il doit être remplacé par un caractère HTML, ici é. Vous aurez donc « Le café ».

Retrouvez la table de conversion des caractères spéciaux en caractères html ici.

Lorsque votre traduction est terminée, cliquez sur le bouton Enregistrer : un fichier .mo est créé, du même nom que le fichier .po.
Fermez Poedit.

Appliquer la traduction

Renommez les fichiers traduits selon le code de votre langue. Par exemple, pour le français de France, nous renommerons les fichiers en fr_FR.po et fr_FR.mo.

Les codes de langues se construisent selon le schéma langue-pays. Plus d’informations ici.

Uploadez les fichiers .po et .mo dans le même répertoire qui vous a permis de récupérer le tout premier fichier : wp-content/themes/votre_thème/languages.

Cette méthode vous permet également de traduire des plugins.

Il est possible que certains éléments de l’interface n’aient pas été traduits : ils n’ont tout simplement pas été inclus dans les fichiers de traduction d’origine. Pour les traduire, il faut rentrer dans un aspect plus technique, que nous n’abordons pas dans cet article :-) Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à consulter les blogs spécialisés ou la communauté WordPress très active :-)

Télécharger Poedit

facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailfacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Astuce : comment résoudre le problème d’incompatibilité entre Multiterm 2009 et SDLX

Cela faisait des mois que je ne comprenais pas pourquoi les bases terminologiques SDL Multiterm 2009 ne fonctionnaient pas avec SDLX.multiterm2009

Un moment de calme m’a permis de mettre le doigt sur le problème.

En fait, à l’origine SDLX n’est pas du tout compatible avec Multiterm 2009. C’est pourquoi un correctif a été publié. Vous pouvez le télécharger dans la section Mes téléchargements > Mises à jour de produits archivées, depuis votre compte en ligne SDL. Il s’agit de la mise à jour : Compatability release for SDL MultiTerm 2009 – Compatability release for SDL MultiTerm 2009.

Une fois la mise à jour téléchargée, il ne vous reste plus qu’à fermer toutes les fenêtres de l’application SDLX et de Multiterm, et de lancer l’exécutable directement.

À la fin de l’installation, lancez SDLX, ouvrez un fichier ITD et une base terminologique Multiterm. Miracle ! Les résultats de la base terminologique apparaissent !

 

 

facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailfacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Astuce : comment utiliser une base terminologique Multiterm 2007 sans Multiterm ?

On démarre la semaine avec un petit tuto. Je n’ai pas installé Multiterm sur mon ordinateur portable pour plusieurs raisons, notamment les bugs que ce logiciel engendre sur mon système, sans parler des problèmes d’incompatibilité avec les différentes versions de Trados Studio, les soucis de framework, etc.

J’ai donc cherché une solution pour éviter d’installer Multiterm sur ma machine nomade et j’ai trouvé !
Les bases terminologiques Multiterm 2007 (format .mdb) sont avant tout des bases de données classiques. Il est donc possible de les ouvrir avec Excel (tout le monde a Excel sur sa machine, ou on m’aurait menti…).
Pour utiliser votre base terminologique, ouvrez donc Excel (version 2010 chez moi).
Dans le menu Fichier > Ouvrir, sélectionnez Bases de données Access comme format de fichier puis sélectionnez votre base terminologique.

Multiterm Excel

Quand vous avez fait votre choix, un message d’avertissement peut apparaître. Ignorez-le en cliquant sur Activer.

Une fenêtre s’affiche :

Multiterm Excel

Sélectionnez la langue source puis cliquez sur OK.

Ouvrez une deuxième fenêtre Excel et répétez la procédure que nous venons de voir ensemble. Vous finirez en choisissant la langue cible.

La liste des termes apparaît. Dans le fichier source, vous avez les termes en anglais, dans le fichier cible, les termes en français.

Recherchez dans le classeur Source, le terme qui vous intéresse. Repérez son « Conceptid » (disons, 444).

Allez dans le classeur Cible, recherchez le « Conceptid » 444.

Vous avez trouvé la traduction du terme que vous recherchiez.

Termes Multiterm

Certes, il serait plus simple d’intégrer la base terminologique dans SDL Trados Studio ou dans un autre logiciel. Mais si vous êtes en déplacement, ou si vous n’avez pas Multiterm sur vous, cette astuce vous permet d’utiliser Multiterm et vous évite de refuser un projet.

facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailfacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Tuto : comment utiliser une TM SDLX dans Passolo 2011 ?

Dans ce tutoriel, nous allons voir comment utiliser une TM SDLX dans Passolo 2011.

Formats concernés

Fichier de travail au format .tbulic11
Mémoire de traduction SDLX au format .mdb

Cas d’utilisation

Dans un projet Passolo, la mémoire de traduction est au format SDLX. Comment l’intégrer à mon projet Passolo ?

Procédure

Il est possible d’utiliser une mémoire de traduction (chaînes d’un logiciel par exemple) au format SDLX et de l’intégrer à un projet Passolo. Pour ce faire, allez dans Tools > Add-ins. Dans l’onglet Translation, sélectionnez SDLX and SDL Termbase. Cliquez sur le bouton Setup…

SDLX Connection Definition

Boîte de dialogue SDLX Connection Definition

Dans l’angle supérieur gauche, cliquez sur le bouton New. Nommez votre connexion et allez chercher sous File Path Database, le fichier .MDB correspondant. Dans les options Use For, sélectionnez tout. Cliquez sur OK et fermez la boîte de dialogue Add-Ins. Appuyez sur Maj + F8 pour rechercher des correspondances dans la TM ou sur Ctrl + F8 pour les fuzzies.

facebooktwittergoogle_pluslinkedinmailfacebooktwittergoogle_pluslinkedinmail